Un mal pour un bien

Le sang c’est comme le pognon, il faut que ça circule.Il a vite fait de stagner, et un sang qui stagne, c’est un sang qui tourne et qui devient mauvais. Un sang qui stagne c’est un sang qui s’échauffe. Et alors c’est la fièvre qui guète, le caillot, l’oedème, la rupture d’anévrisme! Et la rupture d’anévrisme vous n’en réchappez pas. Vous êtes face à elle comme Bernard Tapie face au fisc, mieux vaut attaquer le problème avant que ce ne soit lui qui vous attaque. (...)

Article et illustrations sur la saignée réalisés pour un projet de microédition sur le thème du sang. Sérigraphie 3 couleurs sur la base de typons imprimés en linogravure sur triacétate. Formats variables entre A5 et A4, 10 tirages
‒‒‒‒‒
HOME   En | Fr