Tout le monde a tort

Tout le monde a tort, science et imaginaire dans les représentations cosmographiques, est mon mémoire de fin d'études.
Il s'appuie sur un corpus de documents divers, tant audio visuels que graphiques ou littéraires, que j'ai accumulé depuis que j'ai commencé à lever le nez vers la voûte céleste et à m'intéresser au récits et légendes de sa création, c'est à dire aussi loin que je me souvienne.
À travers l'étude de ces objets hybrides au croisement entre démarche scientifique et récit fictionnel, ce mémoire explore comment méthode scientifique et imagination s'entrelacent inévitablement dans chaque tentative de description du cosmos. Il présente ma réflexion sur la relation symbiotique qu'entretiennent observation, mesure et imaginaire dans le but de produire une représentation visuelle d'un objet qui dépasse toute possibilité d'expérience sensible : l'Univers.

Impression laser sur papier Lana 120g, format A5, 184 pages, 10 exemplaires

ACCUEIL   En | Fr